Serinus atrogularis  

IBC-Link   Chanson   IUCN-Redlist   Birdlife-Link

Chanteur d’Afrique à gorge noire et croupion jaune

Crithagra atrogularis (Serinus atrogularis)

Distribution géographique et biotope

Cette sorte de Crithagra a une aire de dispersion assez grande,  de la côte orientale à la côte occidentale de l’Afrique du Sud, de l’Ouganda, du Kenya, de la Tanzanie. Ces chanteurs d’Afrique vivent dans des régions divergentes. Des terres herbeuses aux savanes couvertes de buissons épineux, régions de cultures et paysages à l’allure de parc. Dans les régions très sèches, on les retrouve le long des rivières qui traversent ces régions. Ils recherchent aussi bien au sol les graines sauvages que leur nourriture dans les arbres et buissons. Les termites qui volent sont attrapés au vol. On a remarqué que, dans la nature, ils recherchent aussi les pucerons sur les feuilles.

Taille: 11-12 cm.

Dimorphisme sexuel et sous-espèces

Pas de dimorphisme sexuel quant au dessin ou à la couleur. L’énorme aire de dispersion explique le nombre de sous-espèces et la relative quantité de différences de couleur. C. a. somereni est une sous-espèce avec le plus de noir sur la gorge et un peu plus de brun sur le manteau. Chez cette sous-espèce, les mâles ont une tâche de gorge sensiblement plus noire que les femelles et les mâles sont également plus clairs de couleur et de dessin. Si l’on compare des oiseaux de même âge et de la même région, la femelle aurait toujours, à ce que l’on affirme, un noir un peu moins intense sur la gorge.

Particularités

Crithagra reichenowi (le chanteur d’Afrique de Reichenow) et Crithagra xanthopygia (le chanteur d’Afrique à croupion jaune) peuvent être confondus avec Crithagra atrogularis parce que tous les trois ont un croupion jaune et sont à peu près aussi grands. Chez le chanteur d’Afrique de Reichenow et le chanteur d’Afrique à croupion jaune, le dessin noir de la gorge est absent. Le chanteur d’Afrique à gorge noire et croupion jaune a – en fonction de la sous-espèce - un dessin sensiblement plus noir-blanc ou gris-blanc sur la tête et le manteau. Plusieurs sous-espèces sont décrites. Quand les oiseaux sont prêts à s’accoupler, ils volent comme des papillons en se poursuivant dévoilant ainsi très bien le croupion jaune. Dans la nature, on trouve les nids de septembre à mai, avec une pointe en janvier. Le plus souvent trois œufs dans le nid. La partie supérieure du bec est, chez les oiseaux adultes, souvent plus sombre que la partie inférieure.

(26-10-2019)

 
 

Serinus-Society is using cookies for a better working website, and to analyze the visits on the website.