serinus citrinipectus 20110214 1604969618 

Birdinfo    IBC-Link   IUCN-Redlist    Birdlife-Link

Serin à pointrine citron

Crithagra citrinipectus (Serinus citrinipectus)

Distribution géographique et biotope

Dans la nature, est présent dans certaines parties du sud-est de l’Afrique dans des pays fort en-dessous de l’équateur. On observe l’espèce au Mozambique, au Zimbabwe, au Malawi, dans le sud de la Tanzanie et dans le nord de l’Afrique du Sud. Parfois dans les mêmes régions où l’on rencontre aussi le serin de Mozambique (Crithagra mozambica). Le Serin à poitrine citron mène une vie errante dans les régions sèches. Il vit dans les contrées herbeuses avec ça et là une végétation basse et à l’orée des régions boisées. Il cherche sa nourriture au sol. On a constaté que le Serin à poitrine citron construit son nid de préférence dans certaines espèces de palmier (à vin) [palmier pain d’épice] avec en partie les fibres brunes de ces palmiers comme matériau de nid. L’intérieur du nid est parachevé avec des matériaux plus doux.

Taille: 12,5 cm.

Dimorphisme sexuel et sous-espèces

La distinction entre mâle et femelle est aisée. Seul le mâle a le menton et la poitrine jaune citron. Le corps de la femelle est entièrement brun crème et le dessus de la tête présente moins de contraste. Le plumage du croupion des deux sexes est d'un jaune remarquable. Et le mâle et la femelle ont des moustaches et au-dessus du bec du mâle il y a deux petits points blanc-jaune. Le mâle a une 'tache de joue' presque blanche. Le bec est bicolore, le dessus du bec est brun-noir. Il est quasi impossible de confondre Crithagra citrinipectus avec d'autres espèces. Ceci est valable pour le mâle comme pour la femelle. On ne connaît pas de sous-espèces, si ce n'est de légères différences régionales découlant de régions de dispersion fort éloignées les unes des autres.

Particularités

N'a été reconnu comme espèce que vers 1960. Au début, ces oiseaux furent considérés comme des hybrides de C. atrogularis et C. mozambica. L'espèce est plus calme que beaucoup d'autres espèces de serins. Dans la nature, on rencontre les nids – en fonction de la région – dans la période qui va de novembre à février y compris. Les premiers oiseaux d'importation reproduisaient dans les mois d'hiver. Pendant la période de reproduction, le mâle chante énormément. La parade nuptiale est beaucoup moins élaborée que p.ex. celle des serins Alario. Les Serins à poitrine citron qui ont été élevés pendant quelques générations en Europe de l'Ouest ont tendance à vouloir nicher tôt au printemps ou à l'arrière-saison. La température (au moins 10° C) et la longueur de la journée (environ 14h) doivent être ajustées. L'aptitude sexuelle à reproduire se remarque au chant et à la parade nuptiale du mâle. La première semaine, ils nourrissent leurs jeunes avec de la pâtée aux œufs, des graines germées, et un peu de nourriture animale. Les jeunes de la nichée du Serin à poitrine citron ont le contour du bec jaune.

(26-10-2019)

backgroundmainround_20101208_1409491551.jpg

Login

Online Gebruikers

 
 

Serinus-Society is using cookies for a better working website, and to analyze the visits on the website.