Serinus frontalis  

IBC-Link   Chanson   IUCN-Redlist   Birdlife-Link

Serin du Kivu, Serin à diadème

Crithagra frontalis (Serinus frontalis)

Distribution géographique et biotope

Dans la nature, on rencontre Crithagra frontalis dans certaines parties de l’Ouganda et du Kenya, à l’ouest de la République Démocratique du Congo et au nord-est de la Tanzanie. ‘Kivu’ est le nom de provinces de la République Démocratique du Congo. Les oiseaux se tiennent dans des territoires ouverts, des hauts-plateaux couverts de plantes herbacées où ils se nourrissent de graines qu’ils prélèvent des épis et des boutons de fleurs de la même manière que celle que nous connaissons des chardonnerets et dans une moindre mesure des tarins. En dehors de la période de reproduction, le Serin à diadème vit en petits groupes. Des mâles du Serin à diadème aux organes sexuels développés ont été aperçus en novembre et décembre dans l’ex-Zaïre, faisant maintenant partie de la République Démocratique du Congo. Au Kivu, c’est en juin que l’on a aperçu des mâles de Crithagra frontalis avec des organes sexuels gonflés. La période de reproduction dans la nature dépend donc de la région et va vraisemblablement de pair avec la saison des pluies et ses apports de nourriture. Dans la nature, les nids sont faits de feuilles sèches, de matériau brun sur la face extérieure et terminés à l’intérieur en blanc.

Taille11-12 cm

Dimorphisme sexuel et sous-espèces

Mâles et femelles adultes sont facilement reconnaissables d’après le sexe. Le mâle possède un masque noir avec, au-dessus du bec, une bande jaune vif en forme de U qui se prolonge jusque loin derrière les yeux. La femelle possède certes cette bande frontale jaune, mais elle est de couleur plus pâle et n’a pas de masque noir. Pas de sous-espèces. C. frontalis est considéré comme une espèce indépendante.

Particularités

L’appellation néerlandaise Kivu ‘sijs’ (mot à mot : tarin du Kivu) peut prêter fort à confusion parce qu’il n’y a pas de vrais tarins en Afrique. Les tarins sont des oiseaux qui proviennent d’Amérique du Nord, d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud avec comme seul représentant en Europe le tarin européen (Carduelis spinus) que l’on retrouve dans toute l’Europe et jusque loin en Asie. Diadème est un nom connu pour une belle parure de tête en forme de fer à cheval. Serin à diadème est donc surtout applicable aux oiseaux mâles de cette espèce de Crithagra. La Serinus Society suit pour sa répartition des espèces de Crithagra la ‘Checklist’ de James F. Clements. Dans d’autres livres, le Serin à diadème peut être décrit comme sous-espèce du Serin d’Abyssinie (Crithagra citrinelloides), espèce qui, selon la sous-espèce, possède un masque noir plus grisâtre. L’Abyssinie est l’ancien nom de l’Ethiopie. Le plus souvent, il manque au Serin d’Abyssinie le dessin frontal jaune étendu qui est si caractéristique chez le Crithagra frontalis. L’appellation scientifique elle aussi pointe le dessin frontal si caractéristique. On a obtenu des résultats d’élevage avec le Serin à diadème. Pour le maintien de l’espèce, nous dépendons de l’élaboration d’un bon stam.

(26-10-2019)

 
 

Serinus-Society is using cookies for a better working website, and to analyze the visits on the website.