Serinus leucopterus 

IBC-Link   Chanson   IUCN-Redlist   Birdlife-Link

Serin bifascié, Serin protea, Serin des Proteas

Crithagra leucoptera (Serinus leucopterus)

Distribution géographique et biotope

Le Serin bifascié est une espèce de Crithagra endémique (= espèce qui n’est pas présente dans d’autres régions et dont il n’existe pas de sous-espèces) des montagnes du sud de la Province du Cap (Afrique du Sud). Cet assez grand serin doit son nom ‘bifascié ’ à ses deux bandes alaires blanches. Le deuxième nom – Serin protea – s’applique peut être mieux parce que ce serin vit dans les régions où poussent les protées. C’est un fait connu que ces oiseaux aiment manger les graines de cette espèce de plante. La Protée royale est la fleur nationale de l’Afrique du Sud et les protées font souvent partie des bouquets de fleurs en Europe. Le Crithagra leucoptera se nourrit de petites graines, de fruits, de nectar, de bourgeons et des fleurs des plantes ; l’hiver, surtout des graines un peu plus grosses des différentes espèces de protées. (Quelques beaux exemples sont à voir dans l’album photos sur ce site sous la rubrique « Crithagra leucoptera »). On a aussi observé que le Serin bifascié mange des insectes, p.ex. : des termites.

Taille: 15-16 cm.

Dimorphisme sexuel et sous-espèces

Le mâle et la femelle, à en croire quelques ouvrages, sont d’apparence identique. Cependant, en se basant sur les photos de certains livres et sur différentes photos de photographes nature, des différences d’apparence existent bel et bien. Entre autres, le mâle et la femelle présentent des différences dans la tache (blanche) du cou et dans les sourcils blancs plus ou moins marqués.

Particularités

Dans la description du chant du mâle du Serin bifascié, il est fait état d’observations qui indiquent que l’on y reconnaît des strophes du cri d’appel et du chant d’autres oiseaux vivant dans le même biotope. Le mâle chante bec ouvert à tue-tête. Les jeunes sont nourris du jabot. Nous ignorons si le Serin bifascié ou Serin protea est en possession d’éleveurs. Cette espèce de Crithagra peut être confondue avec Crithagra gularis – Serin gris – si ce n’est que cette dernière espèce a un dessin de stries blanchâtres plus net sur la tête et des traits oculaires plus marqués qui se prolongent presque jusqu’à la nuque. C. gularis a un masque noir moins net et le dessous du corps plus clair que C. leucoptera. Le Crithagra albogularis – Serin à gorge blanche – a le plumage du croupion vert/jaune alors que C. leucoptera l’a brun.

(27-10-2019)

backgroundmainround_20101208_1409491551.jpg

Login

Online Gebruikers

 
 

Serinus-Society is using cookies for a better working website, and to analyze the visits on the website.